los

LOS, subst. masc.
Vieux
A. — Louange. Et les los de triomphe à l'entour des pavois! (MORÉAS, Cantil., 1886, p. 111). Dante les définit bien : ceux qui ont vécu sans gloire et sans los, ceux de qui le monde ne s'occupe pas (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 312).
B. — Honneur, renom. Huon enfin, — c'est là son los! — Au siège de Dinan défendit une porte : Seul contre six et sans vouloir crier main-forte, Il les occit, n'ayant pour arme qu'un épieu, Puis rendit l'âme (COPPÉE, Guerre Cent ans, 1878, p. 209) :
Un os de pygmées vient à bout d'un géant. La victoire même serait inglorieuse et de nul profit. Quand vous auriez éventré cinq ou six de ces bélîtres, votre los n'en augmenterait point et ces morts nous mettraient dans l'embarras.
GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 154.
Prononc. et Orth. : [lo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1100 « louange (dont on est l'objet), renom, renommée » (Roland, éd. J. Bédier, 1054); ca 1150 « louange (que l'on prodigue) » (WACE, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 328), qualifié de ,,vieux mot`` dep. RICH. 1680. Du lat. laus, laudis « louange, éloge; estime, gloire », v. lods. Fréq. abs. littér. : 53. Bbg. BOURGUIGNON (J.). Qq. arch. ds les Fables de La Fontaine. Mél. Gamillscheg (E.) 1968, pp. 94-95. - SANFELD (Kr.). Vx fr. los « louange ». St. neophilol. 1938/39, t. 11, pp. 115-117.

los [lo] n. m.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland, au sens 2; lat. laudes, plur. de laus « louange ».
Vieux.
1 (V. 1150). Louange.REM. Le mot, déjà considéré comme vieux ou burlesque au XVIIe s. (cf. La Bruyère, les Caractères, XIV, 73), est parfois employé de nos jours par archaïsme littéraire.
1 Le los funèbre et les lamentations surgissaient de l'ombre au gré du vent nocturne.
J. Giono, Naissance de l'Odyssée, in Œ. roman., Pl. t. I, p. 98.
2 Je continuais à interpréter favorablement toutes ses décisions, à chanter son los sur tous les toits (…)
Hervé Bazin, Vipère au poing, p. 172.
Los à (qqn) :
3 Los aux dames !
Au roi los !
Vois les flammes
Du champ clos (…)
Hugo, Odes et Ballades, Ballade, XII.
2 Mérite, titre de gloire. || « Jusqu'à ce que la France (…) eût retrouvé son los antique et sa bravoure » (Banville, in G. L. L. F.). Louange.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Los — (et) …   Kölsch Dialekt Lexikon

  • los! — los! …   Deutsch Wörterbuch

  • los — los …   Deutsch Wörterbuch

  • Los — Los …   Deutsch Wörterbuch

  • Los — Los, er, este, adj. et adv. welches auf doppelte Art gebraucht wird. I. Als ein Bey und Nebenwort; wo es, 1. im gemeinen Leben, besonders der Niedersachsen, sehr häufig für locker, im Gegensatze dessen was fest ist, gebraucht wird, und zwar so… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Los H.H. — Los H.H. Datos generales Origen Sanlúcar de Barrameda (Cádiz)  España …   Wikipedia Español

  • Los Ex — Datos generales Origen  Chile Estado Activo …   Wikipedia Español

  • los — I {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. lossie {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} bieg, rozwój wydarzeń przytrafiających się w życiu człowiekowi, związanych z czymś; koleje życia, dola : {{/stl 7}}{{stl… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Loß — ist der Name eines sächsischen Adelsgeschlechts mit folgenden Vertretern: Christoph von Loß der Ältere (1548–1609), Herr auf Pillnitz, Graupa und Söbrigen, kurfürstlicher Oberschenk und Hofrat, Stifter der vormaligen Schlosskirche „Zum Heiligen… …   Deutsch Wikipedia

  • Los HP — Título Los HP[1] Género Drama[1] Acción[1 …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.